Le traitement de surface, la clé de l’hygiène pour l’industrie agroalimentaire

21Sur le salon Powtech du 19 au 21 avril 2016 à Nuremberg, Goudsmit Magnetic Systems a présenté un séparateur magnétique pourvu d’un nouveau système de traitement de surface.

Collaboration Goudsmit et TNO

Fruit d’une collaboration avec la faculté de recherche TNO, le procédé de sablage humide permet de diminuer l’indice de rugosité de surface à Ra ≤0,6 µm au logement en inoxydable (304/316). Il permet également de diminuer les propriétés d’adhésion des produits humides ou secs sur l’aimant. Aussi, cela amoindrit les contaminations et renforce sa durabilité face à la corrosion.
Écologique, ce traitement de surface facilite le nettoyage du séparateur magnétique. En effet, les formations bactériennes peuvent être contenues durant la production. Ces nouvelles propriétés de l’aimant répondent aux directives EN1672-2, EN ISO14159, 2006/42/CE, (CE) 1935/2004, ainsi que EHEDG instauré pour les industries agroalimentaires.

Normes d’hygiène EHEDG garanties

Goudsmit applique également ce processus de sablage humide pour le nouvel aimant rotatif Hyrohansu. Ce dernier sert à éliminer les particules de fer (Fe).
Ce procédé concerne également l’AISI 304 et 316L utilisés par les industries laitières, les industries spécialisées dans l’alimentation des bébés, l’industrie du sucre, du lactose ainsi que pour les autres entreprises traitant des produits en poudre. Idéal pour empêcher les poudres grasses de se coller sur les barreaux magnétiques, ces aimants rotatifs assurent un degré de séparation élevée. Ils garantissent un niveau d’hygiène suivant les normes EHEDG.
De plus, les filtres magnétiques utilisés pour l’élimination des particules de fer dans les liquides sont conformes à ces normes. Conçu par l’entreprise Rössler, le système de sablage humide hygiénique de la société Goudsmit est réalisé avec la coopération de l’institut TNO.

Toutes les actualités