Marché des aimants permanents

De nos jours, l’un des matériaux magnétiques les plus utilisés dans les applications technologiques est l’aimant permanent (AP) ou matériau magnétiquement dur.

Applications

Le développement des AP s’explique par la nécessité obtenir une grande quantité d’énergie magnétique stockée dans de petits volumes. Ils s’intègrent dans un grand nombre d’applications, notamment les ordinateurs, les produits de consommation courante, l’industrie automobile, les transports, l’électronique, les produits d’automatisation industrielle, l’industrie médicale, les industries alternatives et les applications militaires.

Recherche et développement

Les éléments les plus importants à prendre en compte sont les différents types de matériaux utilisés dans leur fabrication et les applications industrielles pertinentes. Il nous faut également examiner les orientations de recherche et développement actuelles et futures sur ces matériaux, afin d’obtenir des AP avec de meilleurs rendements et des coûts plus faibles.

La crise des aimants permanents

À la fin des années 1990, la différence entre les prix de vente des matières premières (TR pour terres rares) et ceux des aimants permanents était étroite. C’est alors que de nombreuses entreprises productrices ont été vendues ou transférées en Chine (pays dans lequel sont produites 95 % des TR destinées aux AP). Aujourd’hui, le choix des matériaux nécessaires à l’élaboration des AP, s’établit en réalisant un équilibre entre le prix et les performances. Les hexaferrites sont moins chers et plus légers que les aimants de type NdFeB (aimant permanent de type Néodyme, Fer et Bore) et englobent donc 85 % du marché mondial. Cependant, pour les petites applications, les NdFeB constituent 50 % de ce marché. La projection est que le marché des NdFeB va continuer à se développer. Toutefois, depuis 2010, les prix des Nd ont augmenté et ont présenté un maximum de 800 % en 2012. En outre, depuis 2009, la Chine a restreint l’exportation des AP, réservant la majeure partie de sa production pour sa propre consommation. Cette situation a créé, ce que l’on a nommé “la crise des AP”.

Dans ce contexte, il est nécessaire de produire des aimants à haut rendement énergétique, sans TR. C’est pourquoi 6 nouveaux types de matériaux magnétiques font actuellement l’objet de recherches.

Toutes les actualités