L’aimant, une capacité à extraire le fer du noir de carbone conducteur

Le producteur Goudsmit a conçu pour un grand fabricant européen deux aimants ayant la capacité d’extraire le fer du noir de carbone. Rotatifs et autonettoyants, ils retirent les particules de fer atteignant 30 microns du noir de carbone conducteur secs et qui sont écoulés avec difficulté. Puis, sont ensuite utilisés pour l’utilisation des piles au lithium-ion.

Le plus important est de veiller que le produit ne possède aucune trace de métal car le guidage pourrait être modifié par les particules métalliques. Dans cette optique, une capacité faible de 1500 kg par heure sera traitée par les aimants rotatifs. Cependant, ces derniers pourront avoir la tâche si cela s’impose de traiter des capacités atteignant 40 m³ par heure. Résistants à une température de 70°, ils respectent la norme ATEX. Il existe parmi les options une résistance thermique supérieure. Grace à la version rotative, la poudre à écoulement ardu ne subit aucun entassement sur les barreaux magnétiques, et le degré de séparation est amélioré grâce à un meilleur contact avec le matériau.

Ainsi, il n’y a pas d’interruption dans le processus de production de noir de carbone car celui-ci est continu. C’est pourquoi cette ligne de production ne possède que deux aimants autonettoyants, accompagnés de deux by-pass. Ainsi durant le nettoyage, un sera en activité et les deux autres seront à 99% en utilisation.

Le noir de carbone

Utilisé dans les matériaux de raccord et d’isolation, le caoutchouc, mais aussi présent dans les piles, la peinture ou les revêtements; le noir de carbone est un produit sec qui s’écoule avec beaucoup de difficulté. Les éléments qui ne sont pas désirés à savoir les particules de fer dans les joints, et aussi dans les produits par exemples des piles, sont ôtés. Le mouvement rotatif permet d’empêcher une accumulation excessive et d’éviter que l’aimant ne soit obstrué, ceux-ci se situant dans une conduite pneumatique. Les autres en néodyme-fer-bore (Ndfeb) ou les barreaux ont une densité de flux de 9140 gauss, vont pouvoir supprimer les plus petites particules de fer de ± 30 microns.

Le nettoyage

Afin de procéder au nettoyage, le by-pass va permettre de dévier le flux de produit continu. Il possède deux valves permettant à l’aimant de mettre un terme au processus. Puis, commence le nettoyage automatique des barreaux dans le canal de produit. Seront aspirées dans ce même canal, les particules de fer collectées grâce à une dépression inférieure de 0,8 bar.

Pour obtenir plus de renseignements, vous pouvez contacter le numéro suivant : +31 (0)40-2213283, ou envoyer un mail à cette adresse: info@goudsmitmagnets.com

Toutes les actualités