Aimant rotatif poudre et granulés

Cleanfew est le séparateur rotatif magnétique qui sépare les particules métalliques de 30 µm des granulés et des poudres. Dans un processus continu, ce séparateur favorise l’installation sur les conduites à chute libre. Si un client émet le souhait de recycler des boîtes de lait en poudre, le nettoyage a lieu sans que le flux de production soit interrompu, intégrant ainsi un processus continu.

Les aimants demeurent dans le flux du produit lors du nettoyage. Dans d’autres systèmes, il est fréquent de rencontrer le problème d’avoir quelques particules de fer sur le produit. Comme les aimants demeurent dans le flux du produit lors du nettoyage cela vous évite de rencontrer ce désagrément. Dans l’industrie du plastique, de la céramique, du recyclage et dans l’industrie chimique, il existe la possibilité d’utiliser l’unité. En ce qui concerne le recyclage, elle garantit que les granulés en caoutchouc ou en plastique soient dépourvus de métal.

Comment ça fonctionne ?

Les particules paramagnétiques de 30 µm et les particules métalliques sont filtrées grâce aux barreaux magnétiques du séparateur magnétique Cleanflow afin d’écarter des poudres ou des produits granulés.  Le séparateur est idéal pour les grands flux de produits (allant jusqu’à environ 60 m³/heure) et sa caractéristique consiste à avoir un flux magnétique avec une densité extrêmement élevée car elle dépasse les 9000 graus sur la surface de contact des barreaux.

Etant donné que la poudre grasse de lait ne s’écoule pas facilement, les barreaux magnétiques tournent dans le flux du produit. Ainsi, le contact entre la saleté métallique et les aimants est assurée et les barreaux demeurent propres. Il en résulte une séparation à haut degré ainsi qu’une capacité importante de séparation du métal.

Comment le nettoyer ?

Plusieurs séparateurs magnétiques exigent que les aimants soient extraits de leur logement pendant le cycle de nettoyage dans le but d’écarter les particules métalliques retenues. En revanche, grâce à son expérience, Goudsmit n’ignore pas que cette méthode peut favoriser le risque que le métal regagne le flux du produit et que la production se trouve obligée d’être interrompue pour favoriser le nettoyage du séparateur.

C’est la raison pour laquelle, nous avons élaboré ce nouveau système pour que, lors du nettoyage, les aimants restent immobiles dans le flux de produit. Nous ne retirons que les manchons touchés par le métal autour des barreaux magnétiques ainsi que les particules métalliques. Par la suite, des manchons propres prennent le relais. Ainsi, la production peut continuer pendant le nettoyage des aimants.

Toutes les actualités